Clinique équine (Mayenne - 53)

Conseils

Le syndrome de Cushing

Le syndrome de Cushing est une maladie hormonale d'apparition spontanée et d'évolution progressive, dû à une dégénérescence de l'hypothalamus entraînant une hyperactivité et une hypertrophie de l'hypophyse, petite glande située à la base du cerveau.

La principale conséquence est une augmentation de la production de cortisol.

Le syndrome de Cushing est une affection fréquente chez le cheval senior (le 30% des chevaux de plus de 15 ans snt atteints), mais elle peut également se manifester chez les chevaux plus jeunes (< 10 ans).

Une grande variété de signes cliniques non spécifiques sont associés au syndrome : baisse de forme et de moral, gros ventre et fonte musculaire, fourbure, infections à répétition, mue difficile, infertilité. Le seul signe clinique spécifique c'est l'hypertrichose ou l'hirsutisme (poils longs et frisés).

La réalisation d'un diagnostic précoce est un vrai challenge, afin de mettre en place rapidement un traitement. Le dosage de l'ACTH sanguin est le test de dépistage le plus simple et rapide, à prévoir idéalement entre aout et octobre.

400px Saison

Le syndrome de Cushing ne se guérit pas, mais un traitement quotidien sous forme de comprimé existe, à administrer pendant toute la vie du cheval.

Des mesures complémentaires sont également importantes pour le bien-être et la santé du cheval :

  • Alimentation : donner plus de lipides et moins de glucides, apporter des antioxydants (Vit E et C, zinc et sélénium).
  • Maréchalerie
  • Soins dentaires
  • Vaccins : la réponse immunitaire des chevaux seniors est inférieure à celle des jeunes chevaux, le protocole doit être respecté.
  • Vermifuges : l'immunité naturelle contre le parasites est moins performante chez les chevaux seniors, qui éliminent également plus d'oeufs dans leurs crottins.
  • Tonte éventuelle pendant les périodes estivales.